Security and IoT days de l’INSA / LAAS CNRS

ransomware

L’année 2018 annonce l’avènement des objets connectés sécurisés.

Axible était aux journées de sécurité des objets connectés. Trois jours dédiés à la sécurité des objets connectés et au monde de l’IoT en général.

Des années durant les développeurs de systèmes embarqués, les entreprises et les clients ont assumé les risques inhérents à la non protection des objets connectés au vu des faibles chances de les voir piratés par des hackers. C’était sans compter sur le boom de l’IoT et de son rôle de plus en plus important dans l’économie du 21ème siècle.

Les objets envahissent les sphères privées, publiques et professionnelles. Et l’on en comprend parfaitement les risques encourus.

  • Problèmes de sécurité
  • Pertes financières
  • Mauvaise réputation

Des exemples critiques fleurissent sur le net tout les jours. Et ils touchent tous les secteurs : la santé , le smart home , l’énergie…
“ IoT goes nuclear “ Adi Shamir

babyphone

Les certifications de sécurité de nos objets deviendront certainement un incontournable à l’avenir et c’est mieux ainsi. Il faut que les fabricants d’objets prennent la mesure du danger, qu’ils restent vigilants et continuent à travailler au renforcement de leurs produits pour une connectivité plus sûre , un environnement plus intelligent et une satisfaction client renforcée.   

Pour Guillaume Poupard, directeur de ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information)   , la sécurité des objets connectés devrait passer par leur certification. L’institution discute avec la Commission, qui montre déjà son intérêt sur le sujet, avec l’idée de pousser l’auto-certification.

Cet article a été rédigé par

sabeha-axibleDr. Sabeha Zedek, Innovation Manager
2018-03-27T14:47:33+00:00février 13th, 2018|Actualité|